mardi 18 juin 2019

bursary PhD position: nest building behaviour in social insects

We are looking for a highly motivated PhD student to participate in our project on nest building behaviour in social insects, at the University of Roehampton, London, UK. This is a fully funded PhD opportunity for UK or EU nationals who have or will achieve a Master’s degree by the 1st October 2019. The successful applicant will join the Centre for Research in Ecology Evolution and Behaviour of the University of Roehampton (London, UK) and will receive a stipend of £16,777 per year, for three years. The tuition fees of £4,260 per year will be covered by the University. Research funds (£14,400) will also be provided to support the direct research costs of the PhD (research travel costs, computer, consumables etc.) 

Project description:
Nest building by social insects is one of the most classical examples of self-organisation phenomena in living systems, and has contributed to the evolutionary success of ants and termites. Surprisingly, still very little is known about the mechanisms underlying the construction of these structures and about their morphological and functional properties. Our laboratory aims at addressing these questions by using a variety of techniques, from behavioural experiments with ants and termites, to micro-CT imaging, 3D image analysis, mathematical and computational modelling.

Requirements:
Successful candidates will have a Masters degree or equivalent in biology / computer science or a related field. Candidates with strong interest (ideally with prior experience) in agent-based modelling and/or programming are highly desirable, though not essential. The ideal candidate will have good oral and written communication skills in English.

Deadline for applications is 10th July 2019, for a start date of the PhD on the 1st October 2019.

For further information, please contact Dr Andrea Perna, email: andrea.perna@roehampton.ac.uk. Applications should include a cover letter describing the motivation, previous research activities and current research interests, a reference letter and a CV (in English).

lundi 17 juin 2019

Lab & field research assistant position at Columbia University

Columbia University's Zuckerman Mind Brain Behavior Institute is looking for a highly motivated individual to fill the position of a Research Staff Assistant. The position is in a systems neuroscience lab that focuses on the mechanisms of memory in food-caching birds (black-capped chickadees and tufted titmice). Major responsibilities include maintaining a colony of birds at the institute, as well as field work at forest research stations to collect and transport the birds. Individuals with field work experience and passion for both the lab and the outdoors are encouraged to apply.

Interested candidates should email Dmitriy Aronov (da2006@columbia.edu) and apply through the Columbia University listing:

https://urldefense.proofpoint.com/v2/url?u=https-3A__opportunities.columbia.edu_cw_en-2Dus_job_500351-3FlApplicationSubSourceID-3D&d=DwICaQ&c=clK7kQUTWtAVEOVIgvi0NU5BOUHhpN0H8p7CSfnc_gI&r=XpGqnFKnJHmx0CQn9lpv8BoZo-WGWpT8WvlwieK2nBI&m=CW1P3qW2Ov6gAQumW2rY2DBFqNoOuA61tb5Mu5OI0jg&s=dnQOETz39zxc_kT6EXIehWtXxXMqy6s5EvX-NxdQeCs&e=

samedi 15 juin 2019

OFFRE DE STAGE d’été : Comportement de défense des abeilles domestiques, Apis mellifera, en réponse à la pression de prédation exercée par le frelon asiatique, Vespa velutina

Projet : Le frelon asiatique à pattes jaunes, Vespa velutina, a été introduit accidentellement en Europe dans les années 2000 et ne cesse depuis d’étendre son aire de répartition. Cette espèce invasive se nourrit massivement sur les colonies d’abeilles domestiques, Apis mellifera, pouvant aboutir à l’effondrement de la colonie. La pression de prédation n’est pas homogène au sein même d’un rucher mais n’est cependant pas dépendante de la force de la colonie. Cela suggère que les colonies d’abeilles répondent différemment d’un point de vue comportemental à la présence du frelon et que certaines ruches seraient plus enclines et plus efficaces à se défendre. En effet, les colonies d’abeilles se comportant comme un superorganisme, leurs traits de personnalité et leur réponse face à un stress peuvent être particulièrement variables d’une colonie à une autre. Dans ce projet, le but est donc de caractériser des traits de comportement lié à la défense de la colonie (agressivité, capacité à recruter des gardiennes) au cours de la saison de prédation du frelon. Pour cela des tests classiques d’évaluation de l’agressivité (drapeau, phéromone) et un suivi rapproché des colonies seront réalisés. Le stagiaire prendra part à tous les aspects de l’expérimentation, mesures sur le terrain 2 à 3 jours par semaine, préparation du matériel et premières analyses vidéo et photographiques.

Durée : 7 semaines du 1er Juillet au 16 Août 2019

Profil : Niveau BAC +3 en biologie / écologie. Nous recherchons un/une stagiaire intéressé par l’écologie comportementale, rigoureux, souhaitant faire du terrain et n’ayant pas d’appréhension concernant les abeilles et les frelons, ni d’allergies.

Lieu : INRA Nouvelle Aquitaine (UMR 1065 Save), Villlenave d’Ornon

Superviseur.e.s : Célia Bordier (UMR 1065 Save) / Denis Thiery (UMR 1065 Save) / Karine Monceau (UMR CNRS 7372 CEBC – La Rochelle Université)

Envoyer par e-mail (celia.bordier@gmail.com) un CV et une lettre de motivation.

Offre de thèse

Nous recrutons actuellement un(e) doctorant(e) pour travailler sur les bases moléculaires du déterminisme maternel d’altérations émotionnelles et cognitives chez les poissons  par des approches de génomique fonctionnelle (édition de génome, imagerie 3D, transcriptome, analyse des marques épigénétiques) et d'étude du comportement.

vendredi 14 juin 2019

PhD/Postdoc on Western gorilla communication and spatial coordination (Dzanga Sanga NP, C.A.R.)


We are looking for a PhD student or early postdoctoral researcher for a project on communication during foraging in Western gorillas in the Dzanga-Ndoki National Park, Central African Republic.

The project is part of a larger investigation into the origins of syntax, funded by the Swiss National Science Foundation. The goal is to use systematic natural observations to explore how gorillas utilise gaze in combination with vocal and gestural signals to coordinate and maintain group cohesion while foraging. The project will be co-supervised by Dr Shelly Masi (National Natural History Museum, MNHN, Paris) and Klaus Zuberbühler (University of Neuchatel, Switzerland).

We are especially interested in applications from candidates with field experience, particularly in Africa, and a documented interest in the evolution of cognition. In addition, we will look for good standards in scientific writing and data management skills. Good physical health, independence, and willingness to learn the local language (Sango) is essential.

The successful candidate will be based at the National Natural History Museum in Paris (Musée de l’Homme) during proposal and fieldwork period, and at the University of Neuchatel (unine.ch/compcog) during data analysis and write up.

The start date is negotiable. Application deadline is 30 June 2019.

Please submit your application, including cover letter, CV, and contact details of two academic referees to masi@mnhn.fr and klaus.zuberbuehler@unine.ch

jeudi 13 juin 2019

OFFRE DE STAGE d’été


OFFRE DE STAGE d’été : Comportement de défense des abeilles domestiques, Apis mellifera, en réponse à la pression de prédation exercée par le frelon asiatique, Vespa velutina
Projet : Le frelon asiatique à pattes jaunes, Vespa velutina, a été introduit accidentellement en Europe dans les années 2000 et ne cesse depuis d’étendre son aire de répartition. Cette espèce invasive se nourrit massivement sur les colonies d’abeilles domestiques, Apis mellifera, pouvant aboutir à l’effondrement de la colonie. La pression de prédation n’est pas homogène au sein même d’un rucher mais n’est cependant pas dépendante de la force de la colonie. Cela suggère que les colonies d’abeilles répondent différemment d’un point de vue comportemental à la présence du frelon et que certaines ruches seraient plus enclines et plus efficaces à se défendre. En effet, les colonies d’abeilles se comportant comme un superorganisme, leurs traits de personnalité et leur réponse face à un stress peuvent être particulièrement variables d’une colonie à une autre. Dans ce projet, le but est donc de caractériser des traits de comportement lié à la défense de la colonie (agressivité, capacité à recruter des gardiennes) au cours de la saison de prédation du frelon. Pour cela des tests classiques d’évaluation de l’agressivité (drapeau, phéromone) et un suivi rapproché des colonies seront réalisés. Le stagiaire prendra part à tous les aspects de l’expérimentation, mesures sur le terrain 2 à 3 jours par semaine, préparation du matériel et premières analyses vidéo et photographiques.
Durée : 7 semaines du 1er Juillet au 16 Août 2019
Profil : Niveau BAC +3 en biologie / écologie. Nous recherchons un/une stagiaire intéressé par l’écologie comportementale, rigoureux, souhaitant faire du terrain et n’ayant pas d’appréhension concernant les abeilles et les frelons, ni d’allergies.
Lieu : INRA Nouvelle Aquitaine (UMR 1065 Save), Villlenave d’Ornon
Superviseur.e.s : Célia Bordier (UMR 1065 Save) / Denis Thiery (UMR 1065 Save) / Karine Monceau (UMR CNRS 7372 CEBC – La Rochelle Université)
Envoyer par e-mail (celia.bordier@gmail.com) un CV et une lettre de motivation.